Audiogrammes

Radio Liban 96.2FM

™™

leave a comment »

Je t'taime, je t'aime

Aujourd’hui j’ai finalement découvert Arne Vinzon. Ça faisait un mois qu’on m’en avait parlé mais je ne retrouvais pas le nom.

Les otaries lisent dans le texte les philosophes allemands

C’est leur morceau-phare mais y’en a pleins d’autres et même un nouvel album.
Son Eighties, ça m’a fait penser à Lescop que j’avais découvert y’a un an ou deux

Dans la forêt je te retrouve à l’heure opportune
Un rendez-vous improvisé sous la lune
Sourires crispés, situation compliquée
Je sens ton souffle qui me frôle le cou
Un pistolet chargé me caresse la joue
Tu me dis “cette fois c’est moi qui joue”
Dans la forêt la première détonation raisonne
Un coup de feu puis deux, mon corps qui frissonne
Puis doucement s’écroule.

et surtout à Jacno

Je regarde tes yeux, ça me fait pleurer
Ne fais pas cette tête, je ne veux pas te blesser
Je t’aime tant, je t’aime tant
Aujourd’hui je pars, je reviendrai demain
C’est pas toi et moi, toi et moi ça ne fait qu’un
Je t’aime tant, je t’aime tant

Dès que je ne suis plus là
Tu dis elle ne m’aime pas
Ouvre les yeux, regarde-moi
Ma vie serait vide sans toi

Nos erreurs appartiennent au passé
Elles sont rayées, annulées, oubliées
Je t’aime tant, je t’aime tant
Les choses trop belles doivent être préservées
Si c’est cassé, nous allons réparer
Je t’aime tant, je t’aime tant

Dès que je ne suis plus là
Tu dis elle ne m’aime pas
Ouvre les yeux regarde-moi
Ma vie serait vide sans toi

Et si un jour tu doutais de moi
J’ai un gage d’amour la preuve par trois
Je t’aime tant, je t’aime tant
Avec mon sang, j’ai marqué sur mon bras
À la vie à la mort, ça n’s’efface pas
Je t’aime tant, je t’aime tant

Dès que je ne suis plus là
Tu dis elle ne m’aime pas
Ouvre les yeux, regarde-moi
Ma vie serait vide sans toi.

Je pense qu’elle a été utilisée dans un film français récent. Et surtout Dominique A l’a reprise sur Jacno Future, un album-hommage à Jacno.

Et d’ailleurs, la boucle est bouclée sur le nouvel album d’Arne Vinzon, avec Je t’aime, je t’aime

qui me fait penser je ne sais pas pourquoi a ce morceau de Jeanne Balibar. Peut-être l’intro?

Ne change rien pour que tout soit différent

Advertisements

Written by audiogrammes

August 29, 2013 at 23:09

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: